06 juin 2008

Are Scottish ETD becoming Bristish ETD ? : la plateforme EThOS

Une des dernières présentations en séance plénière était dédiée à la présentation du système anglais EthOS : Electronic Theses Open System

Nous avons eu un peu le sentiment d'être piégées car cette démonstration s'adressait principalement aux universités anglaises. Ceci dit elle mérite que nous en présentions les traits principaux car c'est une opération menée à un niveau national et qui vise à traiter des thèses globalement : les thèses nativement électroniques mais également la numérisation des thèses papier.

EthOS, encore en cours de developpement, est un système qui servira à tout :

*un point d'accès unique pour toutes les thèses

*un moissonnage de tous les entrepôts institutionnels déjà existants via le protocole OAI-PMH

*la garantie d'un accès au document grâce à l'attribution d'un identifiant pérenne (handle)

*l'intégration massive de thèses numérisées grâce à un programme financé par le JISC (11 300 thèses)

*des métadonnées spécifiques respectant un socle en Dublin Core UKETD_DC

*une boîte à outils à destination des institutions souhaitant mettre en place leur propre dépôt institutionnel mais aussi des chercheurs et des auteurs de thèse

*l'accès au texte intégral des thèses, bien sûr, soit par téléchargement gratuit soit par reproduction sur un support au choix de l'usager (service payant)

Tout est accessible sur EthOS sans demande d'autorisation préalable des auteurs. Cependant pour tenir compte du droit de la propriété intellectuelle, et compte tenu du fait que la majorité des thèses ne sont pas nativement électroniques, les gestionnaires d'EthOS ont fait le choix d'obliger les usagers à s'authentifier avant tout téléchargement du texte intégral.

Ce dernier point nous a laissé un peu perplexe car il donne l'impression d'un retour en arrière. En fait l'authentification est nécessaire car l'usager s'engage alors à utiliser la thèse téléchargée en respectant les règles de la propriété intellectuelle.

L'authentification est aussi nécessaire pour que l'usager puisse "commander" des services payants (numérisation à la demande / copie de la thèse sur Cdrom / impression à la demande comme l'ANRT peut le faire en France via le service de "Thèses à la carte"...) Insensiblement, on passe alors d'un catalogue à une librairie en ligne...

La présentation a continué avec... la présentation des tarifs ! Car il s'agit pour la British Library de mettre au point un système économiquement viable et donc d'attirer un maximum d'établissement vers son service de numérisation de thèses originellement papier.

Pour finir, ce qui nous a semblé le plus utile et réutilisable en France : la boîte à outils.
Ensemble de ressources gratuites à la disposition des usagers (individuels mais aussi institutionnels), cette boite à outils donne accès à des modèle de documents (notamment concernant les droits d'auteurs), la convention entre EthOS et les universités, des FAQ ciblées par groupe d'utilisateurs, et de la documentation technique (sur OAI-PMH, les identifiants pérennes, les logiciels type Dspace et Eprints)...

EthOS ouvrira au public en septembre 2008.

Isabelle Mauger Perez et Marianne Giloux

Posté par yannnicolas à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Are Scottish ETD becoming Bristish ETD ? : la plateforme EThOS

Nouveau commentaire